Films

Bad Boys : 25 ans plus tard, nous sommes toujours des Bad Boys For Life !

Bad Boys : 25 ans plus tard, nous sommes toujours des Bad Boys For Life

C’était au milieu des années 90. Les films d’action étaient en plein essor – True Lies, Le Fugitif, Une journée en enfer – et le réalisateur Michael Bay en avait un nouveau en préparation : Bad Boys.

Le film devait s’appeler Bulletproof Hearts. Ce n’était pas le titre le plus accrocheur, mais si Michael Bay avait été satisfait du scénario et de ce nom, il serait probablement resté tel quel. Et nous aurions manqué l’un des meilleurs films d’action/comédie qui soit.

Après de nombreux allers-retours concernant le titre du film, le nom Bad Boys a été choisi et nous a permis de découvrir les fameux flics Mike Lowrey et Marcus Burnett, alias Will Smith et Martin Lawrence, un duo qui a résisté à l’épreuve du temps, sur grand écran comme en dehors.

Sony Pictures Releasing

Sony Pictures Releasing

Non pas qu’ils aient été le premier choix pour ces rôles. Il est difficile de penser à la franchise, qui a démarré il y a 25 ans, sans ce duo dynamique, mais les premiers choix pour jouer ces Bad Boys étaient Jon Lovitz et Dana Carvey de Wayne’s World.

On ne se moque pas de vous, et le film aurait été très différent.

Sony Pictures Releasing

Sony Pictures Releasing

Mais bien que d’autres engagements et un changement de studio de Disney à Columbia aient mis un terme à tout cela, les choix définitifs n’ont pas été immédiatement dans l’optique du studio.

Arsenio Hall était le premier choix pour le rôle Lowrey, jusqu’à ce que Michael Bay repère Smith dans Le Prince de Bel-Air et que cela conclue l’affaire.

Cette production s’est avérée être pleine de problèmes, notamment au niveau du scénario. Michael Bay l’a ouvertement critiqué dans les interviews qui ont suivi, mais il a également fait l’éloge de ses deux acteurs principaux et de la chimie qu’ils partagent à l’écran.

Sony Pictures Releasing

Sony Pictures Releasing

Il n’avait pas tort. La franchise a pu être financée pendant trois films mais cela est en partie dû à l’amitié entre les deux hommes hors écran.

Bien qu’ils aient eu des inquiétudes au sujet de cette amitié au moment de réaliser le troisième épisode, Bad Boys For Life, les deux hommes ont prouvés qu’il n’y avait pas de raison de s’inquiéter.

Et lorsque le film a été lancé, Smith a mis en ligne sur Instagram une vidéo en hommage à Lawrence, retraçant leur parcours au fil des ans, en l’étayant par : L’alchimie entre Martin Lawrence et moi est réelle. Il n’y a personne au monde avec qui je préférerais me faire tirer dessus ».

Près de cinq millions de personnes peuvent le confirmer.

Sony Pictures Releasing

Sony Pictures Releasing

À l’écran, leurs personnages suivent la convention des films sur l’amitié avec deux personnages bien différents. Marcus joué par Lawrence est le père de famille, bien intentionné et aimant mais inepte sur le plan domestique, avec une femme qui l’adore mais qui aime que les choses soient comme elle les a décidés. Et qui est-il pour en discuter ?

Mike est tout le contraire, le célibataire phobique de l’engagement, avec les vêtements et les accessoires de créateurs indispensables, qui utilise son franc-parler et son physique à son avantage.

Mais la chose la plus importante dans sa vie est sa Porsche – immaculée comme son propriétaire et qu’il protégera à tout prix.

L’ensemble donne une comédie rapide, pleine de gags surtout par rapport à la voiture, mais ce n’est qu’une partie de la raison pour laquelle le duo fonctionne si bien à l’écran.

Sony Pictures Releasing

Sony Pictures Releasing

Smith le flic athlétique s’est associé à Lawrence un peu plus trapu et le duo suit une autre convention du genre – celle de Laurel et Hardy, Dwayne Johnson et Kevin Hart – faisant de la comédie physique un élément tout aussi important que leur plaisanterie continuelle. Surtout lorsque Lawrence parvient à battre son partenaire.

Cela dit, c’est le dialogue dont tout le monde se souvient – les riffs, les interruptions, la façon dont ils finissent les phrases de l’autre – mais beaucoup de ces scènes sont nées sur le plateau, Bay utilisant les talents comiques de ses acteurs et les encourageant à improviser.

Au début, une dispute à l’écran entre les deux acteurs portait sur la conduite lente de Lawrence, mais lorsque le réalisateur a incité Smith à provoquer et à narguer sa co-star, le scénario est sorti par la fenêtre et le montage final était de l’improvisation pure.

Et l’un des gags les plus mémorables du film, Smith demandant un paquet de Bubbilicious aux fruits tropicaux après avoir désarmé un caissier armé qui supposait que les deux flics étaient en fait en train de voler son magasin, était son idée.

Sony Pictures Releasing

Sony Pictures Releasing

25 ans plus tard, le film est toujours aussi énergiquement frais et drôle, et les personnages toujours d’actualité ! En effet ils ne sont pas seulement pas mauvais, ils sont géniaux.

Article original en anglais de Freda Cooper



Alex

Alex

La rédac


Coups de cœur du moment